Vie de la société | 26 septembre 2021

Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration du 16 septembre 2021

Séance tenue via Zoom

Présents : MM. Philippe Capelle-Dumont, Souleymane Bachir Diagne, Pierre Gisel, Jean Grondin, Yann Schmitt, Ghislain Waterlot.

Excusés : Mme Danielle Cohen-Levinas. MM. Yannick Courtel, Vincent Delecroix, Serge Margel, Roger Pouivet, Jacob Rogozinski.

La séance est ouverte par Ghislain Waterlot à 17h15.

Cinq points sont à l’ordre du jour.

Relevé de décisions

1. Colloque 2022 Religion et beauté

Reporté à 2022, la date définitive du colloque est fixée du jeudi 1er au samedi 3 septembre 2022, à l’Université de Genève. Le colloque sera en présence. Une possibilité de comodal (= suivi à distance) est considérée pour celles et ceux qui seraient empêchés de se déplacer.

Les intervenant-e-s au colloque seront soit des membres de la SFPR, soit des invités. Déjà quelques noms de personnalités extérieures à la SFPR sont évoqués.

Le CA souligne que, conformément aux principes énoncés depuis l’origine de la Société, le regard sera ouvert et pas seulement centré sur le christianisme : judaïsme, islam, bouddhisme, hindouisme, taoïsme, voire religions premières,… seront présents dans le programme du colloque.

La problématisation du concept de beauté sera essentielle.

Le fait que la beauté implique l’expression artistique conduira à prendre en considération les différentes formes de l’art, en particulier l’architecture, la musique, la peinture dans leur rapport au religieux et aux religions.

 2. Discussion à propos de l’usage du nouveau site et idées relatives à une possible Newsletter

Le nouveau site est désormais très actif. Il commence à intéresser de plus en plus de gens. Le but est que le site devienne à terme une véritable vitrine de la recherche francophone en philosophie de la religion et soit un lieu où les visiteurs, qui seront le plus souvent des académiques, puissent avoir une idée aussi complète que possible de ce qui se fait dans le domaine dans le monde francophone.

Une Newsletter semestrielle, voire trimestrielle, estenvisagée.

3. Question des cotisations et des conditions d’admission dans la Société

Pour favoriser le développement et le dynamisme de la SFPR, le CA estime opportun d’ouvrir l’accès de la Société aux doctorantes et doctorants en philosophie de la religion. Pour ces jeunes chercheuses et chercheurs, c’est une manière de se sentir associé à une communauté académique et au travail qui se fait (une des difficultés majeures pour les doctorantes et doctorants étant la solitude et surtout le sentiment d’isolement). Pour s’assurer de la qualité de la doctorante ou du doctorant en question, on demanderait que la candidature soit appuyée par une lettre de la directrice ou du directeur de thèse ou/et du projet de la thèse. Le bureau demeure le filtre à travers lequel les candidatures à la Société sont considérées.

La Société a perdu 3 membres ces deux dernières années, dont 2 décès. Elle a enregistré dans le même temps l’arrivée de 11 nouveaux membres. Mais tous les 79 sociétaires actuels ne sont pas à jour de leur cotisation. Un effort devra être poursuivi dans ce sens. Quelques-uns ne nous ont plus donné de signe de vie depuis plusieurs années.

 4. Projet d’une table-ronde semestrielle sur des ouvrages publiés par des membres de la Société

Le test qui a été réalisé lors de la première des deux demi-journées d’étude "La philosophie de la religion au temps des épreuves" (16-17 septembre) a été jugé probant par le CA. L’idée est donc qu’il y aurait une fois par semestre une présentation et discussion d’ouvrages nouveaux de sociétaires. Ce serait par Zoom (ou système équivalent), donc à distance, et donnerait la possibilité de rencontres de la SFPR entre deux colloques.

La prochaine table-ronde discussion d’ouvrages pourra avoir lieu en février ou mars 2022.

5. Divers

Le CA souligne qu’il faudra discuter prochainement du lieu et du thème du colloque qui suivra celui de Genève et aura lieu en 2024, de façon à ce que nous ayons « un coup d’avance » et que cette question ait sa réponse au moment du colloque de Genève. Une prochaine séance du CA sera organisée en novembre sur cette question. Il serait bon, dans toute la mesure du possible, de maintenir la dialectique Europe/autre continent, à raison d’une alternance 1/2. Kyoto, Abidjan avaient été envisagées il y a quelques années.

Le CA est terminé à 18h30.

Dernière mise à jour :

Il y a 1 minute

Administration