Publications | 6 novembre 2021

Crise de l'universel. Le politique à l'épreuve de la religion

Réflexion à quatre voix sur les nouveaux rapports du politique et du religieux (P. Capelle-Dumont, D. Cohen-Levinas, V. Delecroix, P. Manent).

Refonder la question de l’inscription du religieux dans l’espace politique, en éprouver les héritages complexes et proposer, à l’aube de nouvelles tensions, quelques repères fondamentaux, tel est l'objectif principal de cet ouvrage. Ainsi, d’où provient l’idée de « séparation » entre les deux ordres et comment en faire apparaître les limites tant politiques que religieuses ? Comment penser la crise actuelle de la « souveraineté » politique (État, droit libéral) sinon en relevant à même le concept de modernité le transfert inapproprié de significations et d’opérations liées aux monothéismes ? En réciproque, comment une réflexion renouvelée sur l’idée de la « Loi religieuse » permet-elle d’envisager la vocation de l’État et de la démocratie ? Enfin, quelles relations et quelles fontières dessiner de manière acceptable entre l’autorité politique et l’autorité religieuse ?

Dernière mise à jour :

Il y a 1 minute

Administration